Association la G.U.I.L.D

Gradignan Univers Imaginaires et LuDiques
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Comptes rendus de Batailles

Aller en bas 
AuteurMessage
Admin
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 97
Date d'inscription : 04/11/2006

MessageSujet: Comptes rendus de Batailles   07.11.11 18:36

Déposez ici vos CR...
Revenir en haut Aller en bas
http://la-guilde.conceptforum.net
BAD bat
Acolyte
Acolyte
avatar

Nombre de messages : 555
Age : 41
Date d'inscription : 29/03/2007

MessageSujet: Re: Comptes rendus de Batailles   23.11.11 15:40

Soyez indulgent, ça fait longtemps que je n'ai pas écris...
CR d'une partie en prévision du tournois, Yu JIN VS Panoc. Romancée parceque je voulais pas donner la compo de Le Mars (faut pas exagérer tout de même)

****

Le Colonel DESCOURTS est ce que l’on peut appeler un vieux briscard. A 54 ans, ses états de fait pourraient tapisser le mur du conteneur qui lui fait office d’état major. Mais il s’est fait avoir ! Parachuté comme père d’un régiment de bleus, en remplacement d ‘un collègue dont la maladie douteuse fait qu’il aimerai bien le croiser sur un tatamis ! c’est la première fois de toute sa carrière qu’il dispose d’aussi peu de moyens dans un milieu aussi hostile. Cette opération s’est préparée avec le dos d’une cuillère ! Et ses subalternes se font trop dessus pour lui apporter un recul suffisant. Du coup, à la fin de chaque nouvelle opération, il convoque personnellement les gars du terrain. C’est long, mais efficace. Et puis il retourne un peu dans sa jeunesse, et réapprend à connaitre ses hommes pour en tirer le meilleur. Mais pour l’heure , ce qu’il a en face de lui, ce n’est pas un jeune sous off solide et plein d’orgueil, mais plutôt un homme désespéré qu’il va avoir peine à secouer.

-« Repos, aspirant La Croix, j’ai lu le rapport sur l’opération mutagène. Certains détails évoqués par vos supérieurs me semblent pour le moins nébuleux. Je voudrais de vous une version plus personnelle de cette… débâcle. »

-« C’est le lieutenant D’Arc qui était à la tête du groupe au début des opération. Nous avions naturellement convenus que si ça tournait au vinaigre, ou si elle trouvait une brèche pour se piquer avant nous, mon équipe sectorielle se débrouillerait comme une grande. On nous a tous prévenus qu’une présence YU JIN fortement armée était dans le secteur. Mais je dois vous avouer que personne ne s’attendait à ça. Jeanne a voulu nous couvrir. Elle a fait face, malgré son découvert, avec son garde du corps. Un chevalier Teutonique tout de même, mais ils se sont fait submerger par le feu. Vu notre déploiement, c’était couru d’avance. On a assisté au massacre sans pouvoir réagir, mon colonel.

La suite, c’est un mélange de vengeance et de devoir. Je voulais récupérer le cube de Jeanne d’ARC, finir cette foutu mission et puis on avait tous une sale volonté de ne pas partir pas sans avoir fait un peu de ménage. Pour ça, le sergent Saint JAMES, un jeune de l’ordre, s’est montré particulièrement efficace. A lui seul il a dessoudé un DCD, un Aragoto et deux moines avant de mourir… sauf votre respect. Pour ce qui est de Ko Dali, je m’en suis personnellement occupé. Je suis prêt à parier la moitié de ma solde que dorénavant, elle se méfiera de nos sectorielles comme de la peste. Mais je me suis planté. C’est nous qui avons finalement subi trop de pertes… Du coup, matche nul. On s’est replié la queue entre les jambes comme on dit, et eux, n’ont ramenés aucun souvenirs non plus. Mais j’ai pas sauvé notre lieutenant. J’ai pas réussi… »

-« Vous êtes une bonne recrue La Croix. Mais vos hommes ne vous suivront jamais pour vos regrets ! ils ont besoin d’un chef. Sûr de ses choix, calme et circonspect, non d’une tête brûlée qui prends des risques et qui pleurs ses pertes ! ressaisissez-vous au plus vite car j’ai besoin de vous pour une petite mission de reconnaissance. Vous prendrez toutes les infos auprès du sergent chef Stinger. Rompez. »

Un bleu. Promu par la force des choses, comme d’habitude mais pour une fois, ça n’a pas l’air d’être un mal. Si ce jeune ne meurt pas sur ce cailloux, il peut devenir un bon élément. Pour ce qui est de Jeanne d’ARC (un sourir carnassier apparait sur le visage sombre du colonel), un clone de cette effrontée dort en caisson de stase dans son hopital de campagne. Un caprice qui lui a couté cher, mais qui pourra peut être sauver cette foutue opération. Par contre c’était la dernière fois qu’il l’utilisait comme lieutenant. Aussi solide soit-elle, sans un bon soutient, le résultat est trop incertain.
Revenir en haut Aller en bas
 
Comptes rendus de Batailles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [D&D4] La Campagne Parangonique par Fredraider
» CH'TI BOWL 2011: Comptes rendus de tournoi
» Quelques questions suite aux comptes rendus de ce jour.
» [D&D3.5] La Prophétie : un autre regard - Comptes Rendus
» Festival Trolls et légendes à Mons (Belgique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association la G.U.I.L.D :: Jeux de figurines :: Infinity-
Sauter vers: