Association la G.U.I.L.D

Gradignan Univers Imaginaires et LuDiques
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Campagne PX53 : l'histoire

Aller en bas 
AuteurMessage
GiLel
Membre du Consortium
Membre du Consortium
avatar

Nombre de messages : 1606
Age : 47
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: La Campagne PX53 : l'histoire   28.08.16 23:07



La planète PX 53 fut découverte pendant les première années d'exploration, en même temps que Neoterra. De la même taille que la terre, elle ne présenté aucun intérêt pour la colonisation et encore moins pour la culture agricole ou piscicole. L'atmosphère y est respirable mais l'eau est légèrement acide, empêchent presque toute forme de vie aquatique. De par sa pauvre valeur lors de sa découverte, les droits d’exploitation furent vendu à une petite firme Panocéanienne, qui à cette période acheté tous les droits d'exploitation dont l'état ne voulait pas.
Avec la découverte de Paradisio et la guerre qui s'en suivi, "la firme" pris la décision d'envoi des expéditions scientifique sur beaucoup des planètes dont elle avait les droit. Une fois sur PX 53, les scientifiques firent une drôle de découverte. L’atmosphère, la faune et la flore n'étaient pas locale, mais extraterrestre. Des recherches minière plus poussé, mirent en évidence la présence de Teseum, certes en moins grande quantité qu'à Paradisio, mais de quoi faire baisser les cours et de concurrencer le Teseum Ariadnai.
Peu de temps après cette découverte, "La firme" perdu tout contact avec la colonie. Une expédition fut envoyé, avec une équipe de sécurité mercenaire, mais elle aussi ne donna plus signe de vie.
Les services secret des grandes Nations eurent vent de la découverte de Teseum et chacune d'elles y envoyaient un contingent afin de découvrir ce mystère et aussi pourquoi pas de prendre possession du Teseum.

Il est donc de votre devoir à vous, soldat, de résoudre cette intrigue pour votre nation ou votre corporation
grin




Voici les 6 lieux stratégique de la planète:

1: "Mètis" ville dortoir pour la communauté scientifique et la force de sécurité
Scénario: Suprématie (du livre de règle ou des scénario ITS 2016)

2: "Ouréa" Ville principale et raffinerie de Teseum
Scénario: Annihilation

3: "Kratos" Générateur Nucléaire à fusion
Scénario: L'armurie

4: "Mater" Mine principale de la planète
Scénario: Élément vital

5: "Alpha" Site d’atterrissage de la première mission et aussi centre des communications interplanétaire.
Scénario: Zone de Nimbus (livre de règle ou ITS 2016)

6: "Le sanctuaire" Laboratoire secret de recherche.
Scénario: Cryogénie

Revenir en haut Aller en bas
http://Gileludique.canalblog.com
GiLel
Membre du Consortium
Membre du Consortium
avatar

Nombre de messages : 1606
Age : 47
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: La Campagne PX53 : l'histoire   28.08.16 23:28

Le Commodore Leclerk relisait à nouveau les instructions codées qu'il avait sorti de son coffre , se remémorant la conversation qu'il avait eu avec avec la Vice Amiral Gorbitcheva avant son départ d'Ariadna.
- Nous comptons sur vous commodore pour distraire les autres corporations de notre planète en exportant le conflit ailleurs.
- Et où est cet ailleurs Vice Amirale ?
- Le système Edrusa et plus particulièrement la planète PX53.
- Très romantique.
- N'est ce pas ? Toutefois ce n'est pas l'endroit idéal pour aller compter fleurette Commodore

Ce dernier se raidit imperceptiblement, la vice amirale venait de lui rappeler en un instant qu'il ne s'agissait pas d'un entretien des plus convivial. Il se reprit et demanda :
- Qu'y a t il sur cette planète qui puissent les attirer ?
- Du teseum, Commodore. Oh pas autant que sur notre planète mère, mais suffisamment pour attirer les convoitises , ainsi que les autres corporations. En déplaçant le conflit sur une autre planète cela nous laissera le temps et l'opportunité de chasser les envahisseurs de notre planète.
- Notre flotte est réduite Madame.
- En effet, je vous confis le Sword of Ariadna. A bord vous aurez un contingent rassemblant quelques uns des meilleurs éléments isus des différents régiments d'Ariadna. Pas de régiment complet pourtant, histoire de ne pas attirer l'attention sur la mission; mais des éléments de valeur toutefois.
- Merci Madame, je saurais faire honneur à la mère patrie.
- Moui ; remplissez surtout votre mission , établissez une tête de pont et rendez moi compte de la situation. A ce moment là nous verrons si nous pouvons vous envoyer des renforts.
- Merci Madame, A vos ordres Vice Amiral.
- Rompez Commodore.

La réflexion de Leclerk fut interrompue par l'entrée de son second dans la salle de briefing attenante à la passerelle.
- Nous venons d'entrer dans le système  Commandant.
- Je vous suis, numéro 2.

Les deux hommes pénétrèrent dans la passerelle.
- Commandant sur la passerelle  s'écria son second.

Leclerk vit avec plaisir ses hommes rajuster rapidement la position. Il ajouta :
- Pilote, conduisez vous et surtout cachez nous derrière la petite lune qui se trouve dans le cadran gamma 3.
- A vos ordres commandant.
- Navigateur, évaluez plusieurs routes de fuite, notamment vers la ceinture d'astéroïdes en bordure du système afin que l'on reste le moins détectable possible. Sommes nous seuls dans le système ?
- Plusieurs signatures énergétiques, attestant que des vaisseaux sont passés récemment ou se dissimulent également dans le secteur Commandant.
- Très bien, restez sur vos gardes. Alerte jaune à tout l'équipage.
- Numéro deux, la passerelle est à vous. Que les chefs d'opération me rejoignent en salle de conf 4 . Armez une navette de débarquement.
- Bien Commandant !

Leclerck quitta la passerelle et prit le turbolift qui le conduisit à l'entrepont vers une salle pompeusement rebaptisée Salle de conférence où l'attendaient les officiers des troupes qui allaient débarquer sur la planète. Il regarda tout autour de lui et ne peut s'empêcher d'admirer le travail des Nomads qui avaient vendu ce vaisseau à Ariadna. Certes il devait être encore truffé de logs espions, mais son équipage finirait bien par tous les découvrir, en tout cas c'était une belle bête le Sword of Ariadna.
Revenir en haut Aller en bas
http://Gileludique.canalblog.com
ravageur
Membre du Consortium
Membre du Consortium
avatar

Nombre de messages : 2126
Age : 38
Localisation : Landiras
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: La Campagne PX53 : l'histoire   02.09.16 10:42

हस्तक्षेप के समूह की रिपोर्ट के "सिग्मा "। हम " Métis " के शहर में एक शत्रुतापूर्ण संपर्क स्थापित किया है ।
Groupe d'intervention "Sigma" au rapport. Nous avons établi un contact hostile dans la ville de "Métis".

के रूप में हम के बारे में एक परिधि खोज की स्थापना के लिए किया गया एक मानव समूह, घुमंतू गुट , हमें रोक दिया ।
Un groupe d'humain, de la faction Nomade, nous a intercepté alors que nous étions entrain d'établir un périmètre de recherche.

लेकिन बल उन्हें पीछे हटाना करने के लिए उपयोग करने के लिए हम कोई विकल्प नहीं था ।
Nous n'avons pas eu d'autre choix que d'utiliser la force afin de les repousser.

वे हमें शहर से बाहर निकालने के लिए निर्धारित किया गया है , तो हम इस समूह के नाश कर दिया है। हम हमारे हस्तक्षेप के निशान छुपा नहीं है क्योंकि मनुष्य के अन्य समूह के करीब पहुंच रहे थे ।
Ils étaient déterminé à nous chasser de la ville, nous avons donc éradiqué ce groupe. Nous n'avons pas pu cacher les traces de notre intervention car d'autre groupe d'humains étaient en approche.

हमारे शोध से उनकी उपस्थिति से रोका जा रहा है, हम बाद में वापस आने का फैसला किया । वर्तमान में पता लगाने का कोई ईआई आत्मसात , हम देखते रहो।
Nos recherches étant stoppé par leurs présence, nous avons décidé de revenir ultérieurement. Pour le moment aucune trace d'assimilation de l'IE, nous continuons à cherché.

तीन सप्ताह में अगली रिपोर्ट उतरा।
Prochain rapport dans 3 semaines terrienne.

Transmission intercepté et traduit par les service de l'O12. Dossier PX53
Revenir en haut Aller en bas
GiLel
Membre du Consortium
Membre du Consortium
avatar

Nombre de messages : 1606
Age : 47
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: La Campagne PX53 : l'histoire   02.09.16 23:26

Le Commodore LeclerK arpentait rageusement sa salle de briefing . Margot, se tenait face à lui , raide comme la Justice, imperturbable, regardant le commandant du Sword of Ariadna s'époumoner suite à la débâcle qui avait suivi le premier débarquement sur le sol de PX53. Le sergent Duroc ne semblait ne pas s'intéresser le moins du monde au coup de sang de son supérieur. Il était en train de tordre négligemment un morceau de mobilier de la salle de briefing.
Tout d'un coup il y eu un crack retentissant, arrêtant net la course du Commodore. Margot et Leclerk se tournèrent d'un même élan vers Durok, qui tout penaud , tenait entre ses grosses pattes une grille d'aération arrachée du mur.
Margot allait le sermonner mais le Commodore leva la main et se dirigea vers Duroc. Margot, le suivit. En effet s'il prenait l'envie au Commodore de réprimander ou même de lever la main sur Duroc, il allait finir en charpie dans le trou révélé par la grille manquante.
De fait elle suivit le regard du commandant du vaisseau vers le trou béant et remarqua également l'objectif de la micro cam qui fixait l'intérieur de la salle. Le Commodore déchargea toute sa colère sur le pauvre appareil, suivi d'une bordée de jurons dont les nomades semblaient être la cible. Toutefois, cela eut la vertu de le calmer. Il ne tourna à nouveau vers Margot :
- il ne s'agissait que d'une petite armurerie. Le but était de rentrer discrètement afin de récupérer le matériel, et tenter en outre de savoir quelles factions étaient déjà sur les lieux, énonça l'officier de haut rang.
- Effectivement Commodore, toutefois nous n'étions pas seuls. Des Tohaa, bien organisés ont eu la même idée et n'ont pas fait dans la demi mesure, répondit la jeune Lieutenant.
- Hum, cela confirme les rapports de nos agents infiltrés, remarqua pensif le commandant.
- Est ce à dire Commodore ? interrogea Margot
- On nous a rapporté un accrochage dont les nomades ont fait les frais . Il va falloir jouer serré.
- ...
- Préparez vos troupes , on remet ça Lieutenant.
- A vos ordres Commodore ! Margot salua et sortit de la salle suivie comme son ombre par Duroc qui achevait de mastiquer la grille.
Revenir en haut Aller en bas
http://Gileludique.canalblog.com
Ajax
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 1693
Date d'inscription : 04/08/2013

MessageSujet: Re: La Campagne PX53 : l'histoire   03.09.16 13:05

Libertad Cienfuegos poussa un long soupir puis vida d’un trait son verre d’alcool. Elle ne savait même plus trop ce qu’elle buvait, certainement un de ses cocktails nouvelle génération à la mode mis au point dans un des quartiers chauds de Bakunin vu les degrés de sucre, d’alcool et les couleurs variant du bleu océan au pourpre profond qui se mélangeaient en jolies volutes lorsque l’on secouait la bouteille. Elle grimaça, bougonna un juron et rempli de nouveau son verre. La bouteille face à elle était déjà bien entamée. Jirisek, le Clockmaker responsable de l’entretien du Gecko de Libertad, se coula à ses côtés. Libertad aimait bien le jeune Clockmaker. Il chouchoutait son TAG et se montrait toujours calme et réfléchi, s’exprimant d’une manière que l’on pouvait qualifier de distinguée. Prenant connaissance des états respectifs de la pilote et de la bouteille, l’ingénieur poussa un petit sifflement.
- Aaah, quand même… j’ai relevé les différentes données de ta machine, ma belle, je n’avais pas eu l’impression, à votre retour, d’un tel désastre.
Libertad pointa son regard morne vers les verres opaques et biocybernétiques qui servaient d’oeils à Jirisek.
- On s’est fait laminé… ces saletés d’aliens sortaient de partout.
- Tu t’en es bien tirée avec « le Che ».
Le TAG de Libertad était ainsi affectueusement surnommé par les personnes de son unité du fait des lointaines origines cubaines de celle qui, à près de quarante ans, était la vétéran de son groupe d’assaut. Elle acquiesça puis servi un verre à son ingénier. Il y trempa les lèvres.
- Les derniers rapports qui nous sont parvenus de la surface nous ont appris que les gars d’Ariadna ont aussi essuyé un méchant revers contre les Tohaas. J’sais bien que ça changera rien pour toi mais…
Il fut interrompu par une sirène stridente et les lumières du vaisseau basculèrent au rouge. Alerte maximale.
- Meeeeeerde… lâcha Libertad d’une vois pâteuse.
Jirisek consultait son intercom avec une mine sérieuse.
- Je vais être vulgaire, ma chère. Ce coin de la galaxie va bientôt ressembler à un gros merdier. Nos capteurs ont repéré plusieurs vaisseaux ennemis.
Libertad eut un sourire carnassier. Elle brancha à son tour son communicateur pour entrer en contact avec le Daktari de sa section.
- Seamus ? J’ai besoin de toi. Prépare un de tes fameux mélanges de combat, tu veux ? Ah oui, et j’ai aussi un peu forcé sur la gnôle.
Elle s’interrompit, se retourna vers Jirisek.
- Mon TAG doit être prêt dans une heure.
L’ingénieur fut tenté de lui répondre qu’elle ne connaissait ni sa mission ni même si elle allait devoir redescendre au charbon, mais il savait que c’était inutile. Certains regards ne trompent pas et, résigné, il prit le chemin de son atelier.
Revenir en haut Aller en bas
ravageur
Membre du Consortium
Membre du Consortium
avatar

Nombre de messages : 2126
Age : 38
Localisation : Landiras
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: La Campagne PX53 : l'histoire   03.09.16 18:23

L’équipe de recherche Tohaa rentrée à peine de sa seconde mission, quand son chef d'escouade, Neema Saatar, fut convoqué par le commandement de mission.
Le campement Tohaa était situé non loin de chaque points stratégique à l’abri des regards. La technologie symbiotique Tohaa permet une discrétion absolu vis à vis des satellites espions de n'importe quelle race extraterrestre ou faction humaine.
Le commandement savais, qu'il fallait mieux être proche des missions pour éviter toute interception des décollages de navette.
Neema s'approcha donc de la casemate biosynthétique de commandement et entra. Elle fit face au trinôme de commandement, salua, avança de 3 pas et resta figée telle une statue.
-"Ectros Saatar au rapport."
-"Avez vous pu trouver des indices?"
-"Oui, il semblerai qu'il y ait eu assimilation."
-"Avez vous trouvé l'origine?"
-"Non, encore une fois nous sommes tombé sur une escouade d'humains agressif."
-"Des pertes?"
-"Un Makaul, Stétaar Nourii. Nous allons renvoyer son corps dans sa famille."
-"Les humains?"
-"Une poignée d'homme a pu s'échapper. Ils étaient plus nombreux, mais moins bien équipé que lors de notre premier contact. Il semblerait qu'ils fassent partie de la nation Ariadnaise.
-"leurs motivation?"
-"A première vu, il semblent intéressé par les mines de Teusiem, mais aussi par le laboratoire de recherche."
-"vous pouvez disposer."
Neema sorti du bâtiment et marcha en direction de son logement qu'elle partagée avec les membres de son Trinôme.
Elle y entra et directement se dirigea vers son couchage. Elle ce sépara de son armure symbiotique, qu'elle plaça dans le caisson de régénération, pour qu'elle soit opérationnel à la prochaine mission et s'endormi.
Revenir en haut Aller en bas
GiLel
Membre du Consortium
Membre du Consortium
avatar

Nombre de messages : 1606
Age : 47
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: La Campagne PX53 : l'histoire   26.10.16 14:01

Le Commodore Leclerk arpentait l'infirmerie du Sword of Ariadna suivi par son nombre par le médecin kazak rescapé de l'assaut , et qui n'en menait pas large. Encore un fiasco et Leclerk commençait à s'impatienter du peu de résultats de ses troupes au sol.
- Doc , comment vont ils ?
- Sous surveillance Commodore, heureusement que nous avons pu les évacuer.
- Heureusement ?
- Oui les Tohaa , après avoir activé les valises se sont retirés avec leurs congénères blessés ou tués et nous avons pu récupérer les co...
- Ouais mais encore une fois la mission a échoué coupa le commodore en regardant Margot et Duroc sous stase. Ils partageaient même leurs blessures ces deux là .
- Puis je disposer Commodore ? demanda le docteur .
- Vous pouvez, doc.

Le Commodore LEclerk quitta l'hôpital embarqué afin de retourner vers la passerelle. Heureusement que le commandeur Drong avait de meilleurs résultats que lui.
Dans un premier temps , Leclerk s'était senti trahi de découvrir qu'un autre vaisseau ariadnais avait été envoyé à son insu sur cette foutue planète pour exécuter la même mission que celle qui lui avait été dévolue. Mais les défaites récentes l'avaient rappelé à plus d'humilité , même s'il n'était pas forcément responsable de ce qui se passait sur le terrain ... enfin si , quand même c'était ses hommes et ils suivaient ses directives. Et puis Drong était un général vétéran et respecté sur Ariadna, un tel atout ne serait pas négligeable sur cette planète où tous les peuples de la galaxie semblaient s'être donnés rendez-vous pour le teseum. Ou y avait il quelque chose de caché et de particulier sur cette planète ?
Bon, il va falloir penser à la prochaine mission , et ne pas se louper dans la constitution de la prochaine escouade qui se rendrait sur la planète.
Revenir en haut Aller en bas
http://Gileludique.canalblog.com
ravageur
Membre du Consortium
Membre du Consortium
avatar

Nombre de messages : 2126
Age : 38
Localisation : Landiras
Date d'inscription : 14/08/2012

MessageSujet: Re: La Campagne PX53 : l'histoire   26.10.16 20:49

Neema était restée au camp de base pour remplir certaines taches administrative, due à sont rôle d'officier. Elle avait néanmoins préparé la troisième mission avec l'officier en charge. Cette dernière consisté à retourner à "métis", afin de finir la collecte d'indice.
Un contact radio, récent, faisait mention du retour de l'escouade. Elle attendait donc leurs retour afin de faire le débriefing avec l'officier.
Un clipsos précédé et guidé l'escouade des travers des pièges posés ici et là afin de garantir la sécurité du camp.
Au premier regard, Neema fut attristée de constaté les nombreuses pertes de l'escouade. Le lieutenant s'avança vers elle, puis elle l'accompagna en salle de débriefing, dans la casemate des officiers.
(à suivre)
Revenir en haut Aller en bas
arron (momo's)
Membre Actif
Membre Actif
avatar

Nombre de messages : 187
Age : 27
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 14/05/2013

MessageSujet: Re: La Campagne PX53 : l'histoire   11.12.16 23:19

peut de temps après l'arriver du vaisseau Psycom216 en orbite de la plante PSX53 et l'envoie de l'équipe l'exploration PSX53-11 afin d’établir un camp de base sur un lieu normalement sûr sur cette île convoité pas par beaucoup de monde dans la galaxie pour sont teseum.

peut de temps après l'arriver du l’équipe d'exploration de PSX53-11

- Capitaine nous somme en communication avec l’équipe d’intervention PX53-11
- « vaisseau Psycom216 ici l’équipe d’exploration PX53-11 nous avons établi le camp au coordonné 15.48.5 / 16.78.4 / 13.47.5 vous pouvais nous envoyer le ravitaillement »
- Equipe d’exploration je vous envoie tout de suite les boites ravitaillement, le commandant vous a mis un petit supplément.
- « Bien compris je vous recontacte lorsque que nous avons reçu le ravitaillement, et remercier le commandant »
- Bien je ni manquerais pas

Un peu plus tard

- Commandant nous avons repéré des signes de vie à proximité du camp de PSX53-11 puis plus rien, nous essayons de prendre contact avec l’équipe d’exploration mais nos communications sont brouillés
- Je veux savoir ce qui ce passe ! tout de suite.
- Impossible de savoir. Il y avait personne il y a quelques minutes. Tous nos appareilles de surveillance son brouiller autour de camp de base
- Faite ce qu’il faut pour rétablir la communication.
- Bien mon comman…
l'opérateur radio interpellé la capitaine

- Nous avons reçu une communication de PSX53-11
- « vaisseau amir PSPSP PSSSSPS PSPSP nous PSS PS attaque PSPS PSSSP PSPS combiné PSPSPSPSSS »
- « nous PSPSP PSSSSP PSPS PSSS submergeait nous nous repliPSS PS PSPS PSPSS »
- Capitaine préparer l’équipe d’intervention PSX53-21 et partais voir ce qui ce passe. Nous devons savoir ce qui ce passe la bas.
- Bien commandant.

Quelque instant plus tard

- Commandant nous avons reçu une communication de l’équipe PSX53-11 et nos équipements de communication et surveillance ne sont plus brouiller mais il y a plus que 3 signes de vie de PSX53-11
- « vaisseau amiral nous avons rencontré des force combiné, nous avons était pris en embuscade. Nous somme 3 à avoir pu nous enfuir, il ne reste plus rien du camp et du ravitaillement »
- L’équipe PSX53-21 est en route. Rester à l’abri, vous serais rapatrié pour un débriefe. Je veux savoir ce qui c’est passer, il ne devait y avoir personne dans les alentour.
- « bien mon commandant nous attendons PSX53-21 »
- Rester sur vos garde jusqu’à l’arrivée de PSX53-21
- « Bien mon commandant »
- Je veux savoir pourquoi nos équipements on était brouiller et ce que veulent ces combiné sur ce morceau de terre.
- Bien commandant nous travaillons dessus
- Prévenez-moi quand le reste de PSX53-11 sera à bord
- Bien commandant





voila histoire de continuer la romance de la campagne même si ça fait un moment que la partie a eu lieu
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Campagne PX53 : l'histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Campagne PX53 : l'histoire
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'effroyable tragédie : Une nouvelle histoire de la campagne de Russie
» Campagne warhammer - Mighty Empires
» [D&D4] La campagne héroïque par Fredraider
» La fausse histoire d'un vrai menteur.
» [Kamy]L'histoire d'un Crâ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Association la G.U.I.L.D :: Jeux de figurines :: Infinity-
Sauter vers: